Le divorce chez les séniors: un nouveau phénomène de société ?

Le divorce chez les séniors: un nouveau phénomène de société ?

Dans Famille

Il y a quelques années encore, les couples de séniors reflétaient l’image même de la stabilité, de l’amour et d’une union sans faille, malgré les aléas de la vie. Cette représentation idyllique est pourtant désormais révolue, car de plus en plus de couples de personnes âgées franchissent le cap et divorcent. Les observateurs avancent même qu’il s’agit d’un phénomène de société, car le nombre de demandes de divorce au sein de cette tranche de la population a quasiment explosé. Les mœurs évoluent et de plus en plus de mariages qui ont duré plus de 30 ans finissent par un divorce. D’après l’INSEE, le nombre de divorces a quasiment décuplé en l’espace de 40 ans chez ces couples. En général, 28% des femmes de 60 ans demandent la dissolution de leur mariage tandis que ce taux est de 39% chez les hommes.

L’évolution de la société : le premier facteur générateur de divorces

Le divorce de masse chez les seniors s’explique par la libération des mœurs. En effet, l’homme et la femme se sentent libres de sortir d’une vie qui ne leur convient plus. Ils aspirent tous deux à une nouvelle vie, à un nouveau départ qui s’ouvre sur la liberté, une liberté qui était convoitée depuis longtemps. De plus, au 21ème siècle les couples qui se séparent n’ont plus peur du regard des autres. Le divorce n’est plus un sujet tabou, la mentalité du public ayant considérablement évolué. Elle est révolue cette époque où le couple devait rester solidaire « coûte que coûte », même si chacun était malheureux.

Aujourd’hui, chaque point de rupture est une occasion pour un nouveau départ, afin de retrouver la liberté et vivre une vie plus sereine, plus heureuse et surtout, loin des tracas matrimoniaux. D’autres profitent de cette « opportunité » pour refaire leur vie. De plus, contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’homme n’est plus le seul qui décide de quitter son foyer pour se mettre en couple avec une autre compagne. Il est avéré que nombreuses sont les femmes qui entament les procédures de divorce pour se libérer d’une relation où elles ne se sentent pas épanouies. Des analystes révèlent néanmoins que les femmes sont plus vulnérables financièrement après le divorce. Leur pension est en effet plus faible, car elles n’ont pas pu verser une cotisation retraite conséquente en raison de leurs arrêts de maternité.

Le divorce, symbole de liberté après de trop lourdes contraintes matrimoniales

Les séniors se retrouvent libérés de leurs responsabilités parentales dès que leurs enfants quittent le cocon familial. Ils peuvent désormais se consacrer à leur vie de couple et profiter. Et pourtant, c’est pendant cette étape que les problèmes surgissent. Ils n’arrivent plus à s’adapter et évoluent de manière différente. Les disputes deviennent le lot quotidien du couple, ils ne se supportent plus et veulent vivre chacun de leur côté. En effet, pourquoi rester ensemble alors que la relation n’a plus aucun sens ? Pourquoi gâcher son existence dans un couple qui prend l’eau ? Enfin, il arrive même que le divorce ait été envisagé depuis longtemps, mais les parents préféraient rester ensemble pour le bien-être de leurs enfants. L’envol des enfants les libère de leur rôle de parent. C’est le moment idéal pour en finir et pour retrouver une vie plus libre et sans aucune contrainte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *